Participation à l’atelier de l’ADEA sur la formulation de Politiques nationales du livre et de la lecture en Afrique organisé à Abidjan

Commissariat général Commissariat général, le 10 décembre 2019 | 0 commentaire

Ateliers ADEA.jpeg

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) mène depuis 2016 un dynamique plaidoyer pour la formulation, l’adoption et la mise en œuvre de Politiques nationales du livre et de la lecture dans les pays africains. Sous l’égide de la Section sur les Livres et les Matériel Éducatifs (LME) de son Pôle de qualité inter-pays sur l’Enseignement et l’Apprentissage, en partenariat avec l’Alliance mondiale du livre (AML) de l’USAID, l’ADEA a organisé plusieurs forums en vue d’aboutir à la validation d’un Cadre continental pour la formulation de Politiques nationales du livre et de la lecture en Afrique.
Le commissariat des États généraux a participé à l’atelier régional organisé en décembre 2019 à Abidjan en vue de l’adoption de ce cadre continental. 
Ces rencontres ont regroupé 22 participants parmi lesquels les Directeurs nationaux du livre et de la lecture de 10 pays africains francophones : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, République du Congo, Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Partenaires techniques internationaux et acteurs dans l’industrie du livre en Afrique francophone, ont également pris part aux échange : l’UNESCO, le Centre de Recherche, d’Ingénierie Éducative et de Formation (CERIEF) du Cameroun, les États généraux du livre en langue française (EGLF), l’Association Internationale des libraires francophones (AILF), YouScribe, l’Association nationale des éditeurs de Côte d’Ivoire (ASSEDI), le Réseau des éditeurs africains (APNET), ainsi que des professionnels du sous secteur des Bibliothèques scolaires.