Le projet des États généraux du livre en langue française

L'organisation d'États généraux du livre en langue française dans le monde est l'une des mesures du Plan pour la langue française et le plurilinguisme présenté par le Président de la République française le 20 mars 2018. Ces États généraux se tiendront en marge du Sommet des chefs d'États de la Francophonie prévu à Tunis en novembre 2020.

Les objectifs principaux attribués aux États généraux sont les suivants :

  • Développer dans l’espace francophone, un espace éditorial dynamique et équilibré, basé sur des échanges et des coopérations, au service de la production et de la circulation des livres, des œuvres et des auteurs en langue française ;
  • Faire évoluer la prise de conscience de la richesse et de la diversité de la création littéraire et intellectuelle en langue française dans le monde ;
  • Contribuer à renouveler et d’élargir la perception de la francophonie auprès de l’ensemble des publics francophones ;
  • Intégrer les opportunités du numérique.

Ces États généraux portent une ambition politique, économique, culturelle et éducativeIls ont vocation à fédérer tous les acteurs du livre, politiques, institutionnels, professionnels de la "chaine du livre" et bien sûr les auteurs autour de ces enjeux. Ils doivent ouvrir sur des propositions, des initiatives ou des programmes durables.

La langue française s'inscrit dans un plurilinguisme assumé dont l'édition est un vecteur puissant au travers notamment des traductions entre les langues opérées par les éditeurs.

Contribuer à la préparation des États généraux

Les États généraux sont un projet collaboratif par nature et nous invitons tous les acteurs du livre en langue française dans le monde à participer à son élaboration. Vous souhaitez prendre part à la réflexion conduite dans le cadre des États généraux ? Cette plateforme est faite pour vous ! Lieu d'informations et d'échanges autour des États généraux du livre en langue française, elle est conçue pour permettre de faire des suggestions, d'y déposer des propositions et de favoriser les échanges autour de celles-ci par l'ensemble des acteurs du livre. Ici, vous trouverez l'ensemble des espaces collaboratifs regroupés par axe de préparation. N'hésitez pas à les parcourir pour discuter, échanger, effectuer de nouvelles propositions, les commenter, les voter.... Nous comptons sur vous !

Voir tous les thèmes

Actualités et rencontres

Suivez toute l'actualité relative à la préparation des États généraux du livre en langue française dans le monde !

Voir toutes les actualités

Une gouvernance multilatérale regroupant la diversité des acteurs

Les États généraux du livre en langue française sont placés sous la responsabilité du Ministre de la Culture français, Franck Riester. Le Commissariat général a été confié à Madame Sylvie MarcéL’Institut français a été désigné comme opérateur et Judith Roze, directrice du Département « Langue française, livre et Savoirs » a été nommée Commissaire adjointe.

Afin de s’assurer de la pertinence des questions abordées et des actions proposées mais aussi de s’inscrire dans le temps et la durée pour en assurer la pérennité, la mise en œuvre des États généraux est guidée par une volonté d’associer l’ensemble des acteurs francophones concernés et de s’appuyer sur les structures et organisations existantes. 

Un Comité de pilotage, reflet de la diversité des acteurs pour orienter les États généraux

Un comité de pilotage multilatéral réunissant les différents types d’acteurs concernés – politiques, institutionnels et professionnels – de différents pays est mis en place. Il est placé sous la présidence du ministre français de la Culture qui porte la responsabilité de ce projet. Ce comité de pilotage a pour mission de valider les grandes orientations proposées pour la mise en œuvre de ces États généraux et de permettre une large diffusion de ses enjeux. La première réunion du Comité de pilotage s'est tenue le 21 mai 2019 à Paris.

Des groupes de travail par axe de préparation

Pour répondre à cette volonté de gouvernance multilatérale, et afin de bénéficier de l’expertise des acteurs du livre déjà reconnus, le commissariat général a proposé de renforcer cette gouvernance par la constitution de groupes de travail multilatéraux, pour piloter chacun des axes du plan d'actions structurant le projet.

Les groupes de travail auront donc pour vocation de porter la responsabilité des projets engagés et de suivre leur mise en œuvre en vue d’une présentation lors des États généraux, à Tunis en novembre 2020. Leur rôle est également de communiquer autour du projet afin de sensibiliser une communauté la plus large possible, et de fédérer les professionnels du livre en langue française autour de cette inititaive.